Le Chef Andreas Moller décroche une étoile au Guide Michelin

Après seulement un an à la tête des cuisines du restaurant « Copenhague », Andreas Møller obtient une étoile au Guide Michelin.

« Presque tous les Chefs rêvent un jour de décrocher une étoile au Guide Michelin. Mes rêves ne sont pas différents. Toutefois, mon ambition a toujours été d’accomplir cette prouesse par mon propre mérite et mes qualifications, en partant de rien, et non en prenant la suite d’une table déjà étoilée. J’ai toujours pensé que cela limiterait ma créativité et m’obligerait à suivre une direction préalablement tracée ».

Tels sont les propos que tenait déjà il y a quelques années le Chef Andreas Møller qui décroche aujourd’hui, comme un accomplissement, sa première étoile au restaurant Copenhague.

À seulement 35 ans, le Chef dispose d’un parcours unique qui lui a permis de côtoyer les plus grands noms de la gastronomie nordique. Après avoir fait ses premiers pas au restaurant Saison aux côtés d’Erwin Lauterbach, auprès duquel il découvre une approche spontanée et simplifiée de la cuisine en composant avec des produits de saison qu’il s’agit de dénaturer le moins possible, sa rencontre avec Claus Meyer, lors de son passage au Standard, finit d’asseoir cette conviction : proposer une cuisine qui respecte et sublime le produit, en conservant son expression la plus pure afin de créer une réelle émotion. Andreas Møller est enfin à la tête de deux restaurants à Copenhague, le Møller Snaps & Smorrebrod, et le Møller Kaffe Kokken, qui proposent chacun des plats emblématiques de la culture danoise.

Le produit est pour Andreas Møller une véritable obsession dans sa cuisine qui se veut très nature. Il s’agit pour lui d’en extraire la « substantifique moelle », afin d’en livrer la plus pure expression. L’essentiel, pour le Chef danois, est de conserver le produit dans son authenticité, de dénaturer le moins possible des saveurs qui n’ont d’autant plus de puissance que par leur caractère brut. En témoigne sa « Barbue Fumée / Céleri / Pomme », déjà plébiscitée par les plus fins gourmets. Ici, le céleri s’exprime d’une façon magistrale, tout en contraste entre le côté fumé de la Barbue, et la dimension acidulée de la pomme. C’est dans ce délicat équilibre que se joue une balance de saveurs et de textures qui donne au céleri toute sa profondeur.

« On n’est jamais meilleur que son dernier plat ». Si la cuisine du Chef Andreas Møller se caractérise par une insatiable recherche de la perfection, Le Chef danois n’en oublie pas pour autant ce qui pour lui définit l’essence de sa cuisine : l’émotion. A ses yeux, technicité et maîtrise ne sont là que comme les moyens conduisant la dégustation à l’émotion qui seule doit être la fin de la conception d’un plat afin de créer une véritable expérience culinaire.

Le Mark Hôtel vous présente ses deux nouvelles « terrace » suites

 

The Mark Hotel présente ses deux Suites Terrasse rénovées au 14ème Etage.
Re-décorées par le renommé Jacques Grange, les Suites proposent des espaces chic, confortable et luxueux.

Des suites de 3 ou 5 chambres offrant : Salle de bain en marbre noir et blanc Italien, salle à manger colorée et élégante, salon chic et urbain, cuisine moderne créée par Piero Lissoni pour Boffi et chambre cosy donnant sur une terrasse avec vue imprenable de Central Park et Manhattan : un lieu d’exception à découvrir.

 

L’AfterWork Fauchon

L’AFTERWORK FAUCHON :
LE RENDEZ-VOUS CHIC ET GOURMAND INCONTOURNABLE DE CE PRINTEMPS

 

 

À partir du jeudi 6 avril 2017, FAUCHON lance son Afterwork :
Le nouveau rendez-vous régulier pour un moment privilégié de dégustation.
C’est au 1e étage de la nouvelle boutique FAUCHON, au 30 Place de la Madeleine, que les gastronomes pourront découvrir les plus beaux produits de la terre et de la mer ainsi que les savoureuses pièces cocktail réalisées par les Chefs FAUCHON lors d’un moment de détente en fin de journée, unique et convivial.

Du lundi au vendredi, de 18h00 à 20h00, à partir du jeudi 6 avril 2017, les invités seront comblés avec un menu idéalement conçu proposant trois formules apéritives au choix pour cet afterwork gourmand.

L’occasion de découvrir ou redécouvrir ce nouveau magasin transformé en véritable promenade gourmande de 450m2 sur deux étages qui sublime les cinq univers de la marque :
le Gourmet, la Cave, la Pâtisserie, le Thé et la Confiserie-Chocolat. Les parisiens seront également sensibles à la décoration luxueuse imaginée par Bruno Leroy qui incarne la qualité,
le raffinement et l’esprit de la marque, valeurs de la Maison depuis 1886. 

 

 

30, Place de la Madeleine 
75008 PARIS

Un dîner neuf étoiles

Yannick Alléno, Emmanuel Renaut et René Meilleur

 

C’est sur les hauteurs de Megève, dans les coulisses de l’hôtel Flocons de Sel, que trois grands chefs français se donnent rendez-vous ce dimanche 5 mars 2017 pour créer un dîner d’exception.
Liés par leur passion pour la cuisine et l’amour des sommets enneigés, le chef Emmanuel Renaut a convié sur ses terres les chefs Yannick Alléno et René Meilleur pour partager talent et créativité le temps d’une soirée improvisée.

Neuf étoiles, six mains, trois visions, mais un dénominateur commun les lie : chaque jour, ce sont les seuls chefs à proposer une cuisine triplement étoilée en haute montagne.
Emmanuel Renaut au restaurant Flocons de Sel à Megève, Yannick Alléno à Le 1947 – Cheval Blanc Courchevel et enfin René Meilleur à La Bouitte près des Ménuires.

C’est donc tout naturellement que ces trois amis de longue date se réunissent ce dimanche afin de célébrer la Montagne, lors d’un moment chargé d’émotion, de partage et de convivialité dans cet écrin unique qu’est le restaurant Flocons de Sel. A travers une cuisine intemporelle, ils oseront la couleur, l’amertume, l’acidité là où elles n’existaient pas, rendant chaque plat original et surprenant.

Artisanat, peinture et palace suisse – Nec Plus Ultra 359

Prêt pour une ballade en Zig Zag sur la planète du beau et de l’excellence ?

 

 

 

Premier rendez vous, le dernier formier de Paris.

Pas de chapeau sans formier. Toute forme, de la plus classique à la plus sophistiquée vient d’une forme en bois sculptée à la main, selon le modèle que le styliste dessine .
De la coure d’Angleterre aux podiums de Haute Couture parisiens : Lorenzo Ré et sa femme font des merveilles. Vous allez voir. Et si quelqu’un cherche sa sa voix professionnelle, le metier de formier est une belle idée et cherche des apprentis .

 

 

Quelle chance ! Nous avons rencontrer le galeriste Franck Prazan,

il nous parle de son métier et de la seconde Ecole de Paris avec passion. C’est assez « pointu »  comme l’on dit mais tellement intéressant. Ceux qui connaissent savent les chefs d’oeuvres sortis de cette école, les néophytes découvrirons avec émerveillement la fine fleur de la peinture des années 50. Exceptionnel !

 

 

Dernier rendez vous de ce numéro de Nec plus Ultra, un palace à la montagne.

Visite de l’Alpina Gstaad , un rêve au sommet. C’est vrai, là tout n’est que luxe, calme et volupté. Ultra confort d’aujourd’hui, cuisine très raffinée et très créative spa xxl, le bar réserve des surprises très élégantes, vue sur les montagnes Suisse à couper le souffle, piscine, œuvres d’art, je n’ai pas parler du décor exprès, il faut garder quelque chose pour la surprise. Bref tout ce qui peut combler l’hôte le plus exigent est dans cet hôtel.

 

 

Vous voulez voir ?