Franck Loret, Yannick Alléno, Franck Sorbier, Maryam Mahdavi – Nec Plus Ultra 242

Bienvenue dans Necplusultra.Paris émission 242,

cette semaine je vous invite à aller jeter un coup d’oeil sur le nouveau programme de la chaine Nec plus Ultra sur Youtube, l’art et l’artisanat sont à l’honneur ainsi que la haute gastronomie !

 

L’art avec l’artiste Franck Loret

qui travaille le papier et lui donne les formes les plus  » organiquement  »  poétique qui soit. Chaque pièce est unique, petits ou grands format chaque pièce emmène dans un voyage extraordinaire .

--> Franck Loret est représenté par la galerie Lélia Mordoch

Franck Loret à Art Paris

Sculpture Franck Loret

 

 

 

La gastronomie à l’honneur avec l’un des meilleurs chefs français, Yannick Alléno,

nous l’avions rencontrer lors de la sortie d’un de ses livres. On a, à l’avance, l’eau à la bouche .

--> Les adresses signées Yannick Alléno à travers le monde

Chef-Stay king-crabe-homepage-562x562

 

 

 

L’art, deux fois cette semaine, avec le couturier Franck Sorbier,

qui pour une édition d’Art Paris avait composé quelques pièces de métal qui retenaient l’attention. Intéressant !

--> Le Portofolio de Franck Sorbier

Franck-Sorbier_Haute-couture_ete-2015-22

 

 

NEC PLUS ULTRA 242

 

 

Mercredi, pour ceux qui aime le fer forgé, ce sera la fete pour les yeux et la curiosité. Serge Paiocchi nous fait découvrir son nouvel atelier et le plaisir de forger le fer. De cette matière à première vue un peu rébarbative, il fait ce qu’il veut, ou plutôt ce que ces clients lui demandent. Et ils lui demandent beaucoup. Ah! l’amour du travail fait faire des choses fabuleuses.

 

 

Vendredi, c’est un moment de fantaisie sexy que je vous propose. Nous avons rendez vous avec la designer – décoratrice Maryam MAHDAVI, la plus sexy, la plus chic, la plus rock’n’ roll et la plus originale des décoratrices que je connaisse. Elle est iranienne , à étudier le stylisme à Esmod et à préferé laisser aller son imagination a sublimer le style classique et les meubles de famille. Une passion: la couleur; Un mot d’ordre: magnifier l’ordinaire. C ‘est dire qu’il que cette rencontre n’est pas banale.

--> L'univers de Maryam Mahdavi