Balade au pavillon des arts et du design, charme en Corse et lunettes Bonnet – Nec Plus Ultra n°258

Pour commencer la semaine quelques zig zag dans le beau, rien que le beau.

Pour le « grade », l’injustice, la cruauté et la violence on est servit, merci. Donc c’est sans scrupule que je propose cette balade enthousiaste; Ces découvertes, ces personnes, artistes, artisans, galeristes, hoteliers qui travaillent à notre confort, notre santé et bien-être; À notre plaisir et nous aident à cultiver notre faculté à nous émmerveiller, à rêver.
 » Le beau est une énérgie qui tire vers le haut, parce que le Beau est d’abord dans le ciel « , dit Maxime de Tyr. C’est du vrai luxe, celui qui innove, celui qui est rare, celui qui sans arret remet l’ouvrage sur l’établit pour arriver à la perfection, sans trahir les traditions de cette culture qui fait rêver le monde ( Si, si. Au diable les Cassandres )

 

 

Il sera question d’art et de design, avec les meilleures signatures du moment, où ? Au Pavillon bien sûr !

 

 

Ensuite, vous cherchez un endroit chic et hypra confortable pour passer quelques jours de vacances, celui que je vous propose est en Corse, c’est un petit palais, une jolie maison du 18ème transformée en hôtel ou tout n’est que : luxe, calme et volupté, avec en plus d’un confort, d’une cuisine raffinée,un bateau pour faire un tour et pic-niquer en mer. Le proprietaire est collectionneur, il y a des oeuvres d’art partout. C’est très plaisant. En langue corse on dit Palazzu Serenu, c’est tout dire.

 

 

 

Le dernier reportage de ce magazine est consacré au top du luxe, à l’excellence d’un savoir faire très recherché, à une famille qui maitrise parfaitement le travail de l’écaille de tortue. Interdit, croyez vous?  La famille Bonnet va dezinguer les clichés qui embrouillent ce qui entoure cet art de lunettier et cette matière noble très recherchée, très immitée, l’écaille.

 

 

 

 

 

 

 

Le 31 mai,

c’est presque un « scoop »  –> À DECOUVRIR ICI 

 

 

 

Le 3 juin,

la collection Haute Couture de Chanel est à l’honneur. Bien sûr, il y a des robes que je préfère, d’autres qui ne me plaisent pas. J’ai une bonne nouvelle : Karl Lagerfeld va très bien, contrairement aux rumeurs qui circulent.