Tom Dixon, un jeune chef à Hong-Kong, les nouveaux défis de Murano – Nec Plus Ultra n°420

Bienvenue sur la planète de la création, de l’excellence, des beaux savoir faire et des jeunes entrepreneurs.

 

 

Cette semaine à l’honneur un homme décalé, chic et drôle Tom Dixon.

Il adore la « bouffe » et l’art de vivre à la française qu’il tient de sa mère. Ce designer touche à tout, étonne et séduit chaque saison avec des collections à l’esthétisme à géométrie aussi variable que radicale. On a aimé bavarder avec ce designer et découvrir l’art de vivre à l’anglaise. So british.

 

 

 

Ensuite, direction Honk Kong.

Je vous emmène directement dans le quartier élégant, éxotic et branché Sheung Wan ou se trouve le Hupper Modern Bistrot. On retrouve Philippe Orricot qui après avoir assisté quelques grand chef ouvre son propre restaurant au cœur de cette mégapole trépidante, un coin cool et surtout délicieux. Philippe Horricot à beaucoup de talent, un talent à la mesure de son rêve. Miam !

6 Hupper Station Street . Tel +85225170977

 

 

 

Retour en Europe, Venise, plus particulièrement Murano.

On dit tout et son contraire sur les difficultés que rencontrent les artistes verrier de Murano : que les chinois qui sont dans la place saccagent le marché avec leurs babioles très moches pour touristes à très bas prix, on murmure aussi que l’Unions Européenne veut faire détruire et reconstruire les fours centenaires sous prétexte de sécurité ce qui panique les verriers. L’installation d’un four coute une fortune, une fortune qui n’st pas à la portée de ces artisans. Bref, des vérités et des rumeurs. Mais nous allons voir, il y a quelques très bonnes idées et solutions pour venir au secours de l’art du verre à Murano, un art unique.