Maison Poursin

Je vous présente Karl LEMAIRE, pour qui le mot repreneur rime avec sauveur.

 

Il est né à Anger en Avril 1972. Ce jour là autour de son berceau il y eu probablement une réunion de tous les saints qui protègent les entrepreneurs, tant Karl Lemaire à la frénésie d’entreprendre. Il est fondateur des sociétés AC – DIS, Patron de la Maison Poursin.

En 2002, il crée avec Maryse Couty, la marque de Maryse à Paris, maison de parfum d’intérieur, fabriqués en France. 

En 2003, la petite fonderie d’étain basse pression spécialisée dans les petits accessoires de bijouterie fantaisie agonise dans une petite rue du quartier du Père Lachaise. L’entreprise est au bord de la faillite. Admiratif de ce savoir faire minutieux et de l’excellence industrielle. Karl Lemaire, reprend l’affaire et la sauve. Défendre coute que coute la manufacture française, tel est le postulat de Karl Lemaire, autodidacte et passionné par la maestria du luxe.

En 2012, Karl Lemaire sauve la société Unifast-Daudet basée en Belgique qui fabrique de
petits accessoires métalliques. L’entreprise à été créé par G.Daudet, inventeur de l’oeillet en
métal en 1828. 2016, la célèbre maison Poursin, bouclerie historique parisienne dans la production de
pièces d’attelage, harnachement et maroquinerie de luxe se meurt elle aussi, vidée du ¾ de
son personnel. Aujourd’hui, elle revit. Karl Lemaire à même embauché.
25 ans après sa création, la société AC-DIS, de petite entreprise est devenu un groupe qui
compte 45 employés et qui génère ( en 2017) un chiffre d’affaire de 5 millions d’€.
S’il gagne son pari, la boucle sera bouclée.

 

 

Cette histoire est développée dans un reportage diffusé sur FaceBook sur la chaine Nec plus
Ultra.

 

 

 

Pour ceux qui sont intéressé par l’artisanat. L’Institut national des Métiers d’Art – L’INMA
Institut-metierdart.org

La cuisine moléculaire de Denis Martin et rencontre avec Maria Pergay – Nec Plus Ultra n°400

Cette semaine nous flirtons, avec l’avant garde.

Vous savez, le pointu du pointu, la pointe du moderne, le moderne de demain, le devant du devant, le encore jamais vu, le prélude au hype, bref pour ceux qui ose en mode comme en cuisine les originaux ou précurseurs de ce qui deviendra banal quelques mois plus tard.
Sauf, sauf si les artisans de l’avant garde soigne et travail pour rester à la pointe et remettent cent fois le travail sur l’établit et que cent fois l’esprit et le talent jaillit.

 

Lire la suite

Diner en Bordelais, visites particulières et l’art et l’étiquette – Nec Plus Ultra n°389

Au programme cette semaine l’art de vivre au top comme d’habitude avec un plus, un nom qui symbolise l’ultra qualité et le luxe dans ce qu’il a de plus noble.
Il s’agit de vin. Je vous emmène passer une soirée de gala à Mouton Rothschild. Dans le château près de Bordeaux, là on peux parler de perfection, du jardin, aux nappes du diner en passant évidemment par les vignes et le nouveau chais. Une rencontre avec la baronne Philippine de Rothschild, disparue l’année dernière.

Vous allez voir ce qu’est l’excellence française.

 

Lire la suite