Princesse artiste, la french touch à Shangai, les bijoux de Lydia Courteille – Nec Plus Ultra 412

Ce n’est pas la journée de la femme, mais la semaine des princesses du beau, de la créativité et du raffinement dans ce nouveau numéro du magazine Nec plus Ultra .

 

 

Un vraie Princesse pour commencer ce moment d’exception. Ira de Furstenberg aime le beau, les artistes et les artisans, elle est mécène des arts. Dans ce reportage nous allons découvrir l’artiste. Ira de Furstenberg crée des objets, en pierres dures et fine, en cristal en métal. Tout ce qui est beau l’inspire et elle fait des merveilles, vous allez voir.

la-princesse-ira

 

 

Direction Shanghai pour une leçon de thé. C’est une française, amoureuse de la grande tradition du thé qui a ouvert ce petit salon de thé ou l’on déguste le meilleur thé du monde. Pour apprécier il faut savoir que le thé infuse dans une eau à 70 ou 80 degrés juste 1minute ou 1,30 pas plus, si il reste un peu de thé dans la théière surtout le verser dans un autre récipient – ne pas laisser tremper le thé, pour éviter le tanin et l’amertume – Dans la deuxième eau, toujours à 70 ou 80 degrés, le thé infusera plus longtemps, entre 4 et 6 minutes. C’est l’un des secrets du bon thé, mais pas que !

 

aboutmain

prepare2

 

 

La troisième princesse est en réalité une fée, elle raconte des histoires, les bijoux qu’elle crée, les pierres, les perles, remplacent les mots et les images, au dela des pierre classiques que tout le monde connait ou utilise, elle a le don de découvrir, des jades beiges,des turquoises vertes, des rubelittes magnifiquement de très grande taille, plus c’est gros, plus c’est beau ! Lydia Courteille s’inspire des contes, de ses voyages, d’une légende, d’un univers fantasmagorique ou de la nature pour imaginer des bijoux intelligents plus beaux les un que les autres. Archi désirable !

 

Generated by  IJG JPEG Library

 

 

 

 

Vendredi 5

Nous avons rendez vous avec la décoratrice Linda Pinto, une réputation de bon goût internationale, une classe très parisienne, un art de recevoir unique. Que du beau. Mais, on dit, et je me plais à le répéter , que le beau est une énergie qui tire par le haut !