Exclusif : Quand KARL LAGERFELD raconte sa rencontre avec COCO CHANEL.

Nec plus Ultra rend hommage à Karl Lagarfeld

En 2003, le Bon Marché consacre une magnifique exposition au couturier– photographe – libraire KARL LAGERFELD.

Il y avait des portraits de l’homme au catogan dans tout le magasin, des silhouettes, des dessins, des vêtements, des photos du maitre. Superbe vernissage électrisé par la présence du couturier star.

Entouré de son équipe, KARL LAGERFELD distribuait sourires, quelques paroles amusantes et baisers (J’ai eu les miens). Il parlait dans 4 langues à la fois (Français, Anglais, Italien, Allemand) comme après les défilés ou les journalistes internationaux se battaient pour l’approcher. Ça l’amusait beaucoup. J’ai apprécié chaque pièce de cette exposition qui en disait long sur la personnalité de cet homme fascinant, quelle curiosité, quelle énergie, quelle culture, quelle élégance de cœur. Je croyais avoir tout vu de cette exposition quand j’ai découvert dans un coin presque caché un casque audio sur un petit socle audessous d’un dessin représentant COCO CHANEL et KARL, côte à côte. J’ai écouté. KARL a imaginé et écrit une conversation avec COCO CHANEL. Une merveille d’humour, d’audace, de causticité, d’émotion. Tout KARL !

J’ai eu envie de mettre ce texte en image. Il fallait l’autorisation du Bon Marché, je l’ai eu. Celle de Karl, il me l’a donné ainsi que la permission d’utiliser ses dessins si j’avais aussi l’autorisation de JEANNE MOREAU qui à prêté sa voix à COCO CHANEL, accordée. 

Les dessins ont été filmés, les extraits choisit, l’odre de montage établi. Le talent de Julien Grappe, monteur exceptionnellement doué a donné à cette rencontre une émotion particulière.

Il serait dommage que cette vidéo dorme à l’INA. La voici donc

 

Merci au Bon Marché.

Merci à l’INA