2017 : CHANEL célèbre GABRIELLE

En 2017, CHANEL célèbre Gabrielle,

le prénom de naissance de sa créatrice, plus connue sous le nom de Coco Chanel.
Karl Lagerfeld lui dédie un sac, le GABRIELLE de CHANEL, qu’il crée en octobre dernier pour la collection Printemps/Eté 2017. La Maison lancera aussi un parfum prénommé GABRIELLE CHANEL à l’automne 2017.
Le prénom Gabrielle, celui qui a fait d’elle une conquérante qui transforme son insoumission en création, la définit avant tout autre. Il inspirera tout au long de l’année 2017 quatre films qui seront à découvrir sur le site Inside CHANEL, autour de l’insoumission, la liberté, la passion et l’allure, les valeurs qui ont gouverné la vie de Gabrielle Chanel, et qui restent aujourd’hui encore une inspiration pour toutes les femmes.


Chapitre 18 : Gabrielle ou l’insoumission

« J’ai choisi ce que je voulais être et je le suis. »
Choisir, vouloir, être. Trois verbes qui caractérisent Gabrielle l’insoumise, qui s’est lancée vers le destin qu’elle s’était tracée d’instinct. Son audace, sa soif de liberté, son irrévérence, Gabrielle en a fait sa source d’inspiration, le berceau de sa création. Avant-gardiste au plus profond de son âme, elle va inventer un style et une allure, révolutionner la mode avant de bousculer les codes traditionnels de la joaillerie et du parfum. Car dans tous les domaines, Gabrielle fonctionne à l’intuition, refuse le dogme et les règles établies. Au fil de ses voyages, de ses rencontres amoureuses, des liens qu’elle tisse avec les plus grands artistes de son temps, Gabrielle forge également le personnage de Coco, le surnom que lui donnaient ses amis les plus proches.
À l’une comme l’autre, rien ne fait peur, aucun obstacle ne résiste. Mais c’est bien elle, Gabrielle, qui initie cette attitude qui pousse les femmes à revendiquer une liberté d’être et à oser choisir leur vie C’est encore elle, Gabrielle, qui devient leur modèle et qui, aujourd’hui encore, reste une icône, une inspiration pour toutes les femmes.

Avec Gabrielle, les femmes découvrent un « luxe qui ne se voit pas », préfèrent la simplicité d’une robe noire, le confort et l’élégance d’une veste ou d’un tailleur de tweed. Elles se coupent les cheveux et peuvent enfin bouger, les gestes libérés de l’entrave d’un sac, désormais porté en bandoulière le long d’une chaîne. Elles dorent au soleil, se parfument avec le N°5, fragrance « de femme à l’odeur de femme ». Elles combinent leurs diamants aux perles fantaisie avec désinvolture. Elles s’amusent, montent à cheval, skient, respirent et sourient à la vie.

Choisir l’audace, vouloir la beauté, être soi-même ; plus que jamais, Gabrielle n’est pas un simple prénom : c’est une incitation adressée à toutes les femmes à se réaliser, à avoir foi en
ce qu’elles sont et à suivre leur propre voix. Plus que Coco, la créatrice, c’est Gabrielle, la femme, qui est au cœur de l’histoire de CHANEL.

Le film Gabrielle ou l’insoumission livre de nouvelles clés sur la femme Gabrielle Chanel et les créations qui ont forgé sa légende.

Le 18e épisode de la série Inside Chanel invite à revoir les courts-métrages précédents, à lire entre leurs lignes à la lumière de ce nouvel éclairage. Comment est née la fameuse petite veste, quels paradoxes ont donné naissance à l’allure de CHANEL ? Quels sont les secrets que cachent Marilyn Monroe et son parfum fétiche, le N°5 ? Mais aussi, quel fut le Paris de Chanel et quel regard porte Karl Lagerfeld sur Gabrielle mais aussi sur CHANEL ? D’où viennent les couleurs et le vocabulaire si particulier de la Maison, ou encore les symboles indissociables que sont le lion ou encore le camélia ?
Pousser la porte d’Inside Chanel, c’est comprendre plus qu’une histoire de mode, de parfums ou de haute joaillerie. C’est aller au cœur des origines de la création de la Maison CHANEL, découvrir une vision d’anticipation devenue attitude intemporelle, plonger dans la vie d’une femme insoumise, qui fit exploser les codes de son époque et reste une inspiration pour toutes les femmes aujourd’hui encore.
Inside Chanel, c’est Gabrielle, la femme, c’est Coco, la créatrice. C’est l’une jamais sans l’autre…et un peu plus encore…
Le premier film de cette tétralogie, Gabrielle ou l’insoumission, sera diffusé à partir du 22 février 2017.