Dior

Le bal des débutantes.

 

Ou plutôt le bal de la débutante. C’est le premier défilé Haute Couture en solo chez Dior de Maria Grazia Chiuri. Elle a intégré la célèbre maison comme directrice artistique en 2016.. Après des études à l’Institut Européen du design à Rome, elle entre chez Fendi pour dessiner les sacs ( très bien ) en 1999, c’est Valentino qui lui propose de s’occuper de sa ligne d’accessoires. En 2008 elle devient directrice artistique de la marque aux côtés de Pierpaolo Paccioli.

 

Pour ce premier défilé Haute Coututre dans l’illustre maison parisienne, Maria Grazia Chiuri invite à un bal plus ou moins masqué – Christian Dior adorait donner des bals – l’inspiration est bonne et fait parti de l’esprit du maitre. La signature de Maria Grazia Chiuri , romantique et précieuse est bien là , un peu trop à mon avis : Les robes de tulle et de mousseline délicatement brodées, les jupons aériens, passementeries sublimes, les fils d’or anoblissent les robes pour jeunes princesses, c’est un joli défilé incontestablement mais pas tout à fait à la hauteur de la Haute Couture, certaines pièces ont tout de même retenu mon attention. Dior mérite plus de force, d’innovation et de conviction. Next time ?