LE 4 juillet 2017 – 3ème jour de défilé Haute Couture Automne Hiver 2017 – 2018

LE 4 juillet 2017 – 3ème jour de défilé Haute Couture Automne Hiver 2017 – 2018

 

CHANEL

D’abord le décor, trop de décor fait le show mais ne fait pas la mode. Difficile de commenter ce défilé. Depuis plusieurs saisons les mêmes détails de variations stylistiques ré-apparaissent sur des tailleurs, manteaux ou robes, avec plus ou moins de bonheur. Personnellement je n’ai pas une passion pour les manches inspirées des oreilles d’éléphant ou par les manches du costume de Monsieur Loyal. Ces manches amphore alourdissent la silhouettes et font la carrure de Musclor.
Ce que je j’apprécie, mieux que j’aime beaucoup : les cols. Karl Lagerfeld à du génie quand il s’agit de travailler cette partie du vêtement et de mettre en valeur le cou des femmes.
La meilleure manière d’illustrer mon propos est de montrer les modèles que je ne porterai pas et ceux que j’aimerai avoir dans mon vestiaire.

 

 

 

ALEXIS MABILLE

Alexis Mabille est un créatif qui réserve souvent des surprise – bonnes ou surprenantes – ces propositions cette saison n’échappent pas à cette observation, avec cette particularité que ce qui est bon est vraiment très bon. Bien inspiré, superbement féminin, élégant et glamour. Un rêve.

 

 

 

STEPANE ROLLAND

La maison à 10 ans cette année. Show spécial pour cet anniversaire sur la scène de l’opéra Bastille. Il fallait bien cet espace pour ces tenues aux volumes tantôt théâtraux ou surdimensionnés. Stéphane Rolland privilégie l’allure, il travaille à merveille l’organza, le crêpe et le jersey de soie. Ses robes on de la tenue, du chien de la classe. Elles sont faites pour les palais, les diners au château ou les supers villa Toscane. Ma préférée, la noir et blanc.

 

 

 

JULIEN FOURNIE

Bon ! Il y en a qui aime !

 

 

 

ULYANA SERGEENKO

C’est une styliste russe qui fait des robes. Bon !

 

 

 

ARMANI

C’est toujours un peu pareil. Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre. Certains modèles on un certaine certaine élégance.

 

 

 

ALEXANDRE VAUTHIER

Le glam’rock, c’est lui. Du brillant, du sexy, de la décontraction, des coupes parfaite, des couleurs qui maquillent. Il donne à chaque femme l’envie d’être une rock star, l’envie de briller, l’envie d’attirer tous les regards de la terre. Il y parvient avec talent, mieux de saison en saison.