Hervé Pierre à Paris

Hervé Pierre

 

Il n’est resté que 3 jours à Paris et a fait un « carton » auprès des acheteurs. Pas de journaliste (sauf moi ), rien que du business avec une douzaine de robes plus belles, plus « classe » et intelligentes les unes que les autres, présentées dans un très élégant appartement parisien.

 

 

 

Robes de jours, de cocktail, du soir. Et quelles robes !

Hervé Pierre a travaillé avec les plus grands couturiers, Oscar de la Renta chez Balmain, Dior avec Marc Bohan, puis aux USA ou il signait la création chez Oscar de la Renta, Vera Waang, Bill Blass, et Carolina Hérerra qu’il a quitté en 2016. Il habille Mélania Trump, mais il a aussi habillé 4 des précédentes premières dames des USA, sans compter les stars : de Marion Cotillard à Anna Wintour en passant par Lady Gaga, Diane Kruger ou encore Nicole Kidman.
Il est plus couturier que styliste, à mon avis. Il sait tout faire : dessiner, couper, assembler. Il a surtout un « oeil » et une très jolie observation de l’attitude et des mouvements féminins, il sait où placer la pince, la ceinture , la bretelle, travailler l’emmanchure, la longueur ou l’ampleur pour magnifier la silhouette quelque soit sa perfection, et « ça’ l’ fait », comme l’on dit. Une variation en noir et bleu minuit, simplement chic. Simplement ? A première vue seulement ! Il faut le voir rectifier sur le mannequin, un détail, signaler la fermeture que l’on ne voit pas ou, une poche cachée dans la couture d’un pli, et puis la doublure : une merveille. Ces robes sont le fruit de trente années ans de travail pour d’autres marques. Enfin il crée sa marque ! Les onze robes qui ont défilées ( rien que pour moi ) sont onze bijoux, onze objets de désir qu’il faut avoir dans son vestiaire. Ces robes donnent élégance, tenue, glamour à celle qui les porte. Mais laquelle choisir ?

 

Retrouvez les créations d’Hervé Pierre sur Instagram @herve_pierre_creative_director et @atelier_caito_for_herve_pierre

 

 

Trench Gown : faille de soie noire, revers et garnitures en satin duchesse Bleu de minuit. Pour le soir. Parisian style ! 

 

Mikado Dress : robe de crêpe de laine et soie Bleu de minuit. Pour le cocktail, les coutures redessinent la silhouette ( en mieux ).

janvier 2018 ©Benjamin Didier

 

Black Wrapped Dress : gazar, organza, revers et noeud en faille de soie.

 

Cris Cross : gazar et organza de soie noir. La coupe et les anoblissements creusent la taille. Longueur midi pour le chic.

 

Folding dress : crêpe de laine noir. Encolure « bateau » et emmanchures « special haut du bras ».

 

Korean Bow : crêpe de laine Bleu minuit et faille de soie noire. Les coutures sont spécialement placées pour affiner la silhouette.

 

Sac dress : crêpe de laine et gros grain. Poche dans la couture de la robe.

 

Off the shoulder dress : crêpe de laine Bleu de minuit, noeud d’organza noir. Manchon spécialement coupé pour que le manteau soit facile a enfiler.

 

Mosaic gown black and white : robe de cocktail brodée de mika. Glam’touch, la fente dévoilant la jambe jusqu’au genou.

 

Cape Dress : crêpe marocain Bleu minuit et cape d’organza noire. L’ultra chic, simplement beau.

 

Velasquez gown : faille de soie noire. Robe de grand soir, de bal, ou pour les marches à Cannes. Les coutures intelligemment placées dans les plis affinent la taille et donnent un porté cool-chic.