Mes coups de coeur pour la fête des mères

Fête des mère

 

 

 

Y-a-t-il une fête plus jolie dans le calendrier que la fête des Mères, celle-ci devrait vraiment être chomée. Chaque fin du mois de mai une journée entière pour passer du temps avec la femme de sa vie qu’est la mère, pour lui faire plaisir, ( enfin cela vaut pour les maman qui supporte encore leur prgéniture toute une journée ….).
On sait tout ce qu’elle à fait pour que l’enfant grandisse et s’épanouisse, qu’il ai quelques reperts une certaine éducation, qu’il fasse des études. Quoiqu’il se passe dans la vie de l’enfant, de l’adolescent de l’adulte qu’il devient, elle est toujours là accueillante, bienveillante, protectrice et aimante.
Une mère c’est le meilleur soutient du monde, rien n’est trop beau pour elle, rien n’est trop charmant et surtout pas les surprises. Et si certaines maman ne sont pas toujours comme on les rêve, c’est une maman quand même, elle à fait en sorte que l’on soit vivant. Ça c’est un sacré cadeau, non ?

Après ce ravissant verset à l’eau de rose et plutot hypra tendre, voici l’avertissement :
Les mamans qui n’apprendront pas à leurs bébés d’amour ( salle gosse en général ) à dire : « -Bonjour -Merci -Excusez moi -Aurevoir » , ce qui est le minimum et pas très compliqué à obtenir : exemple  » C’est ça , ou tu n’auras pas de iPhone.  » ( résultat garanti ); Et qui n’aprendront pas à leurs enfant à ne pas traverser en dehors des clouds l’oeil rivé à leur smartphone et un casque sur les oreilles ( à moins qu’elles veuillent leur mort ), se verront illico retirer leur cadeaux et en seront privé pendant des années. On surveille !

 

Quelques idées pour sortir du sentier battu de la machine à café et du bouquet de tulipes.

En passant chez Hervé Van Der Straeten

11 rue Ferdinand Duval - Paris IV

 

 

 

 

On a craqué chez Chanel

18 Place Vandome - Paris I

 

 

 

 

Côté parfum il n’y a pas que la n° 5, dans la série des 23 parfums exclusifs ( et délicieux ) j’aime …

 

255 euros

Chez Philippe Ferrandis

31 rue Bonaparte - Paris VI ; 3 rue Scribe - Paris I ; 346 rue du Fbg Saint Honoré Paris VIII ; ou E.shop



 

 

 

Chez Dior, on adore les parfums de la Collection Privée

210 euros il y en a douze.
Pour moi c’est Grand Bal et Fêve Délicieuse.

 

 

 

Dior

30 avenue montaigne - Paris VIII

 

 

 

En passant chez Siki de Somalie

j’ai fait quelques jolies trouvailles

30 rue Jacob - Paris VI

 

 

 

 

Chez Marie Beltrami

1 350 euros

1 350 euros

 

 

 

Dans la vitrine de Sylvie Corbelin aux Puces – Marché Serpette

m.dufranc@paulbert-serpette.com

 

 

 

Cadeau de dernière minute : des fleurs

Oui, mais les plus belles et les plus parfumées;

ODORANTE

9, rue Madame, Paris VI

 

Et bien d’autres merveilles …