Palace au Portugal, galerie Thomas Boog et la clinique de la beauté – Nec Plus Ultra n°294

Envie de vacances, de soleil, de mer, de beauté et de luxe simple. Vous en rêvez on vous donne de quoi peut être réaliser vos envies. Enfin on a tout fait pour.

22841374
1/ Nous sommes allé au portugal, dans le sud entre Sintra et Cascai, là au bout d’un chemin, une grande batisse, très longue avec de très grande baies qui donnent sur la nature, le design ultra contemporain qui donne la vedette à la lumire et à l’exterieur, une très belle collection d’art contemporain, un golf et la mer. La cuisine est exquise, le chef est français et fait des merveilles avec la « bacalau » , les légumes et l’huile d’olive , mais pas que … L’ambiance est chic et décontracté.

Cet hôtel Oitavos est le rêve, réalisé d’une famille de vignerons espagnol d’orignine francaise. Le directeur est le fils ainé , une trentaine, plus beau que Brad Pitt, si, si ça existe . A tel point qu’àprès l’interview, j’ai faillis lui proposer de devenir serveuse dans son hotel, il a rit, moi aussi. Puis sa fiancée est arrivée. Le charme est tombé. Elle n’est pas là tout le temps …

 

 

Coquillages et crustacés se transforment en objets de desir sous les doigts et le talent du designer Thomas Boog. Le corail surtout est reinterprété en bronze, les nautiles sont soclés avec goût et les miroirs et lampes sont un hymne à la mer. Splendide .


Beaucoup de personnes me demandent de leur donner l’adresse d’un «  très bon chirurgien » j’en connais pas mal des bons, mais c’est difficile de recommander quelqu’un pour un geste aussi important qu’un lifting ou l’opération d’un nez, de seins, etc . Ce sont des décisions délicates ou chaque personnalité réagit selon sa sensibilité . Mais je sais pour y être allé faire le reportage que vous pouvez suivre que la Clinic en Suisse est un lieu fiable . Après enquète, le lieu est sûr les medecins et les suivis très sérieux. Mais dans les cas ou le desir d’intervention est certain, le plus efficace des conseils reste « le filling ».

 

 

 

Le 5 juillet

L’homme aux boutons est plus qu’un artisan comme j’en rencontre souvent, passionné, amoureux de la matière qu’ils travaillent, patient et méticuleux . Samuel Gassman est un créateur, il est fou amoureux des boutons de manchettes et en crée de magnifique, magnifique de simplicité et de qualité et c’est lui qui les fait de ses petites mains , en plus il vous raconte l’histoire de cet accessoire. Il travaille avec sa femme. Je les adore tous les deux. Je l’ai rencontré à ses débuts il a fait du chemin.

 

 

Le 8 Juillet

rencontre avec un jeune couturier Aoudi, non pour parler de sa dernière collectin qui est à nouveau superbe de modernité et d’élégance mais pour vous invitez à voir l’exposition que lui consacre Le Mucem à Marseille jusqu’à fin Aout . Un très joli moment.