Haute gastronomie, médecine anti-âge, galerie Kervorkian – Nec Plus Ultra n°379

Pour ceux qui restent encore à Paris cette semaine , quelques reportages sur la chaine Nec plus Ultra qui méritent une attention particulière par ceux pour qui le mot excellence à vraiment du sens.

 

 

Dans le magazine je vous emmène  en premier lieu, dans une demeure Royale, à Rheims, la ville des Rois.  La demeure est royale, c’est le château de Louise Pommery, Marquise de Polignac. Inauguré en 1904. 

Aujourd’hui Le Chateau des Crayères dont la réputation n’est plus à faire est un hotel 4 étoiles.

Un site royal, un parc majestueux, le confort au plus haut niveau. L’élégance est partout, dans le décor, l’aménagement du parc, dans la cuisine raffinée de Philippe Mille et la dégustation des meilleurs champagne brut de la région recommandés par le sommelier Mr  Janesse, qui a poussé le raffinement jusqu’à faire faire des verres spéciaux pour les champagnes qu’il conseille. Noblesse oblige.#l’artderecevoiràlafrançaise.

crayezres

 

 

Le second reportage du magzine Nec plus Ultra est consacré aux avancées de la médecine anti-age. On ne peux pas ne pas vieillir, mais on peut vieillir bien et rester beau  plus longtemps. Les chercheurs de tous les pays se penchent sur le problème, cherchent et trouves des techniques qui font reculer ou diminuer voire disparaître les marques du temps qui passe. Tout le monde est concerné.

Capture d’écran 2016-07-18 à 23.30.29

 

 

Un peu de culture , sans elle la vie serai banale. Je vous emmène à la Galerie Kervokian à la découverte de l’art oriental, il y a des princesses, la découverte d’un art de vivre assez exceptionnel,de l’art tout court, des poteries d’une incroyable modernité et pourtant elles sont du 10ème siècle. Un moment enrichissant  comme à chaque fois que l’on passe un moment dans une galerie, avec une galeriste passinnée.

 

 

 

 

 

Le 19 juillet,

rencontre avec le prince des sacs à main. Imagination débordante,modernité , savoir faire. Renaud Pellégrino enchante les élégantes depuis une trentaine d’années. Chaque pièce est une petite merveille de couleurs et de forme, un collector, enfin, quand on s’en est lassé, ce qui n’arrive jamais.

Renaud OK

 

 

Le 22 juillet,

nous retournons dans la boutique atelier de Philippe Ferrandis, cette fois pour découvrir les bijoux bien sur , mais des pièces uniques. De petits chefs d’oeuvres d’imagination, d’élégance, d’audace et de savoir faire. C’est simple, j’avais envie de tout.

slide_ferrandis01