Palace cannois, diner sur la Seine et villa Demoiselle à Reims – Nec Plus Ultra n°252

A mon avis, il vaut mieux être au soleil de Cannes que n’importe ou ailleurs en ce moment.

Je vous invite à préferer le beau et la créativité à la violence et à cette vulgarité ambiante. Juste, parce que le beau, l ‘excellence et un minimum d’éducation éloignent de la barbarie. En ce moment , question barbarie nous sommes servis, je vous invite à un peu de calme, de luxe et de volupté.

575cc3bb28ee9---bain-a-remous

 

 

 

Premier reportage, Cannes à l’hotel Radison Blu 1835.

Un havre de paix à quelques pas de la Croisette. Une décoration contemporaine, une terrasse en plein ciel, tout près du soleil … Un spa avec les dernièrs techniques de soins et des menus diététiques et délicieux. Une belle escale que cet hotel.

 

 

 

 

Ensuite, remontée sur Paris pour embarquer à bord d’un de ces yatchs de luxe,

réamenagé en salle de reception et restaurant. Diner en amoureux sur la Seine. Le bruissement de l’eau, la douceur de l’air et les monuments éclairés … What elese ?

 

 

 

 

 

Détour par Rheims et stop à la ville Demoiselle.

C’est une marque de champagne, la villa Demoiselle c’est un esprit, un savoir faire tout un patrimoine culturel que quelques privilégiés connaissent et apprécient, vous allez voir pourquoi.

 

 

 

 

 

Le 14 juin ,

le reportage est consacré à deux très jeunes artisans ébénistes. Le métier se renouvelle, les traditions et les savoir faire aussi .

Le 17 juin,

le reportage devait être diffusé la semaine dernière. Il le sera cette semaine. C’est un rendez-vous avec trois belles jeunes femmes qui ont créé une galerie éphémère et nous font découvrir les artistes et designers qu’elles ont remarqués. C’est moderne, frais, nouveau. Ça fait du bien.